»  Accueil / Définition de la LPC  



Définition de la LPC

LPC

La langue française pour communiquer avec les sourds. Une personne sourde ou malentendante doit lire sur les lèvres afin de comprendre son interlocuteur. La LPC, ou la Langue (française) Parlée Complétée, est une aide à la lecture labiale. C’est à dire, une aide à la perception de la parole sur les lèvres.

Pour construire la communication verbale chez un enfant, il faut tout d’abord qu’il la saisisse et la comprenne pour la réemployer. La LPC aide l’enfant à percevoir la langue française.

La lecture labiale n’est pas une chose aisée pour deux raisons principales :

Les consonnes invisibles

Beaucoup de consonnes, lorsque nous parlons, sont invisibles lorsque l’on regarde le mouvement des lèvres.
Par exemple, les « k », « g », « r », » et « s » sont des sons qui ne mobilisent pas fortement les lèvres. La personne sourde n’aura alors aucune perception visuelle de ces sons.

Les sosies labiaux

Il existe aussi ce qu’on appelle des « sosies labiaux ». Ce sont des sons qui visuellement se ressemblent lorsqu'on lit sur les lèvres.
Exemple : "pain", "bain", "main" ou "pipi", "bébé". 

Nombreuses sont les sources de confusions et d’incompréhensions que peut susciter la lecture labiale seule. La LPC permet d’en finir avec les perturbations possibles. La LPC est donc une technique qui permet de compléter la lecture labiale afin de la rendre entièrement intelligible pour la personne sourde.

L'intégralité de la langue française sera codée par les huit configurations de la main (clés) représentant les consonnes, combinées aux cinq positions sur et autour du visage représentant les sons des voyelles. Le tout permet de compléter la langue parlée en rendant visibles tous les phonèmes.

Grâce au code LPC, les sosies (Pe-Be-Me) disparaissent et les invisibles (Que-Gue-Re) apparaissent !